le blog'notes

 

le Blog'notes de Charlot du 13

 

les laskar

 

Charlot du 13

 

L'ouverture de ce blog-notes
Mes aventures avec l'administration
Mes aventures avec la maladie
Pages éparses de ma mémoire
Moi, sexygénaire
Femme Fontaine
Femme dans tous les sens
Sieur Justice et Dame Bonté
Astrée
Oh toi, mon Prince persan
Une vengeance froide
Le 11 décembre 2046
Ma Neshama
Biba la Tune
Une soirée
Mes amours, mes emmerdes
Atelier d'écriture
Diverses élucubrations
L'ancien testament
Les Evangiles au XXIème siècle
Vos commentaires
 
Hommage au vrai Charlot
 
Mais oui, vous êtes sur un site des
LASKAR & CO
Oh toi, mon Prince persan

 

Oh toi, mon Prince persan, toi, mon grand Ténébreux,
Mon Prince, mon Roi, mon Brun, mon Viril,
Quand viendras-tu m'enlever sur ton cheval ?
Quand irons-nous ensemble poursuivre l'Oiseau Bleu ?

Je suis seule dans mon fjord, je suis seule dans le froid
Je suis seule sur la glace, moi, petite fille nordique,
jeune et fraîche, jeune et blonde, jeune et vierge

Je t'attends, toi, mon Prince arabe
Tu m'enlèverais d'une seule main
Tu me soulèverais comme une plume
comme une plume d'Oiseau Bleu
Je me blottirais contre toi sur ton beau cheval noir

Nous irions en Perse, boire du vin et chanter,
boire du vin et danser, boire du vin et aimer
Je danserais pour toi une danse lascive et sensuelle
une danse des sept voiles, une danse d'Orient

et tu me ferais des enfants,
des enfants beaux comme toi et moi
des enfants mi-arabes, mi-vikings

Toi, mon Prince persan,
ou alors Andalouz

Aime moi,
je m'ennuie

Aime moi,
je suis seule et j'ai froid

 

Toutes les nuits, elle faisait le même rêve. Un Oiseau Bleu venait à sa fenêtre. Il tapotait la vitre de son bec, comme pour l'appeler. Alors, elle le suivait dans le jardin et là, Il était là, Lui, le Prince arabe. Il l'enlevait sur son cheval noir, elle quittait pour toujours la Norvège et ses fjords, le froid et la glace.

Elle était prête à tout pour lui. Satisfaire tous ses désirs, mêmes les inavouables. Vivre dans un sérail, vivre dans son harem. Sacrifier sa liberté et sa vie de femme occidentale, gâtée par la vie, une vie de femme nordique libre, trop libre. "A quoi sert-il d'être libre sans amour ?" se disait-elle.

Elle ne savait pas ce qu'elle faisait...

La Malheureuse.