le blog'notes

 

le Blog'notes de Charlot du 13

 

les laskar

 

Charlot du 13

 

L'ouverture de ce blog-notes
Mes aventures avec l'administration
Mes aventures avec la maladie
Pages éparses de ma mémoire
Moi, sexygénaire
Mes amours, mes emmerdes
Atelier d'écriture
Diverses élucubrations
L'ancien testament
Les Evangiles au XXIème siècle
Les Evangiles
Les treize brigands de Galilée
Viens voir les comédiens
Quelle beuverie !
L'examen
L'hopital Hadassah
Les contes de mon pays
De l'action !
Alexandrie, Alexandra
Un arbre et une corde
Le gardien du Negev
Rosa, rosa, rosam
Très excellent Théophile
Le 3ème bouquin : Momo le nomade
Vos commentaires
 
Hommage à Jo-Vy
 
Hommage au vrai Charlot
 
Mais oui, vous êtes sur un site des
LASKAR & CO
Quelle beuverie !

 

Evangile selon Barthélemy

 

Ouille ! Quel mal de tête ! Quel migraine ! Quel mal aux cheveux !

Barthélemy s’éveilla avec grande difficulté ce samedi matin. Pas étonnant avec ce qu’il avait éclusé la veille au soir…

C’était ce Josha - ou Joshé, ou Joshu, il ne savait même plus comment il s’appelait ce grand escogriffe - qui les avait accosté la veille au sortir de la baraque. Ils venaient de recevoir leur paie de la semaine. Ils étaient une quarantaine, peut-être même cinquante journaliers pour la moisson dans ce grand domaine. « Allez, c’est la coutume, quand on reçoit la paie de la semaine, on va boire un coup ensemble ! » Quelques uns ne s’étaient vraiment pas fait priés. D’autres déclinaient poliment. Barthélemy hésitait. Cet argent, il l’avait durement gagné. Mais bon, il avait passé la semaine à travailler, il n’avait pratiquement parlé à personne. C’était pas tellement pour un coup à boire - quoique il n’ait jamais craché sur un bon verre de vin - mais il avait surtout envie de parler avec des potes. Se faire des copains. Oui, c’est ça qu’il avait cherché. Des copains. Quelle connerie !

Ouh lala ! Ils avaient été exactement treize autour de la grande table. Treize, il le sait bien parce que chaque tournée était de treize coupes de vin. Et vous savez ce que c’est, chacun doit payer la sienne…

Et c’était bien sûr ce Joshu qui avait commencé : « Allez patron, c’est ma tournée ! »
Et puis il avait fait un coup fumeux. Il avait devant lui un pichet. Il s’est versé à boire. C’était de l’eau. Il l’a bu en faisant la grimace. « Pouah ! c’est du vin que je veux ! » et puis il s’est resservi un verre du même pichet, et là, c’était du vin qui a coulé. Tout le monde a rigolé. Quel farceur ! Personne n’avait remarqué que quand il buvait l’eau, il échangeait le pichet avec un autre caché à ses pieds. Qu’il était bête ! Mais tous ou presque autour de la table n’y avaient vu que du feu. « Ouh la ! tu fais des miracles, toi ! »

Et c’était parti ! Toute la soirée à raconter des conneries ! des miracles par ci, des miracles par là… les gens adoraient ça. Ils avaient besoin de miracles comme lui Barthélemy avait besoin d’air pour respirer…

Un moment, la conversation était redevenu intéressante. On parlait des femmes. Ca, c’était un sujet qu’il aimait, Barthélemy. Les femmes ! Mais tout de suite, ça s’est dévié. « Toutes des salopes, sauf ma mère » Oh la, mais sa mère, c’était une sainte ! Même qu’elle était encore vierge à la naissance de Joshu. Encore vierge après avoir enfanté ! Mais quel con, mais quel con !

Le problème, c’était que chacun devait payer sa tournée. Et c’était des grosses tournées. A chaque fois, plusieurs pichets de vin… Ils étaient cinq ou six accrochés à ses lèvres, buvant ses paroles. Surtout les quatre qui étaient à côté de lui, Marc, Luc, Jacques et un autre, un Matthieu.

Barthélemy se frotta les cheveux et fouilla sa poche. C’est bien ce qu’il avait craint. Il avait pratiquement dépensé sa paie de la semaine en tournées à boire avec ses douze copains. Pour entendre des conneries pareilles, ce n’était braiment pas la peine.

Il pensa soudain qu’en plus, ce Joshu devait être de mèche avec l’aubergiste. C’est lui qui les avait débauché et c’est lui qui relançait les tournées. Merde ! Il s’était fait avoir comme un bleu !

Vendredi prochain, il n’irait pas à l’auberge !

 


 


Parse error: syntax error, unexpected ',' in /home/clients/4c8e9f293113794b8f58b65ba6fba00c/web/charlotdu13/Htm5Playlist/vu/Player.php on line 36