le blog'notes

 

le Blog'notes de Charlot du 13

 

les laskar

 

Charlot du 13

 

L'ouverture de ce blog-notes
Mes aventures avec l'administration
Mes aventures avec la maladie
Pages éparses de ma mémoire
Moi, sexygénaire
Mes amours, mes emmerdes
Cinquante ans
Morenica
Régine
Here comes the sun, Mag's
Ouh là là ! Quelle nuit !
En cachette, en grande cachette
La Suissesse
Françoise de l'Afpa
Hélène
Madie Mado
Isabelle
Momo la gouine
Nellyoushka
Michelle, ma belle
Atelier d'écriture
Diverses élucubrations
L'ancien testament
Les Evangiles au XXIème siècle
 
Vos commentaires
 
Hommage à Jo-Vy
 
Hommage au vrai Charlot
 
Mais oui, vous êtes sur un site des
LASKAR & CO
Madie Mado

 

Mado - Madie

Madeleine et moi, nous avons fait la même erreur. Fatale. Nous étions tous les deux en déconstruction, et on a essayé de construire sur nos ruines. Moi, je ne sortais pas de mon divorce d'avec Agnès, j'étais encore en plein dedans... Elle, elle revenait d'Allemagne avec un petit garçon après l'échec de son couple.

Nous nous sommes rencontrés au travail. Chez HOM. J'étais responsable informatique. Elle était secrétaire à l'export. Trilingue. Anglais, allemand. Mais pourquoi j'étais attiré par les filles en rapport avec l'Allemagne ? Après une Suisse allemande, une française qui avait un enfant d'un Allemand. Vous remarquerez que je ne suis jamais sorti avec une Allemande.  Ca non, mais toutes celles qui s'en approchaient...

En d'autre temps, d'autres circonstances, ça aurait pu marcher Quoique que... Nous avions des caractères incompatibles. Les deux soupes au lait. Alors, les disputes arrivèrent très vite.

Mais tout alla très vite dans ce couple. Une semaine après qu'on ait commencé notre liaison, j'habitais chez elle. Trois mois après, nous louions un appartement ensemble. Et deux ans après, c'était fini.

Qu'est-ce qui a cloché ? Je ne sais pas. Nous n'étions pas faits l'un pour l'autre ? Nous n'étions pas prêts à ce moment-là ?

De fait est, les disputes arrivèrent très vite. Je me souviens surtout des assiettes volantes. Car Madie, quand elle s'énervait, s'en prenait à la vaisselle. Nous n'avons jamais au grand jamais échangé des coups. Mais que de vaisselle cassée !!!

Côté sexe, c'était pour moi, un grand changement, elle était... demandeuse, elle aimait ça. Ca me changeait de la prude Suisesse...

En vérité, les souvenirs que j'ai gardé de Madie, c'était le sexe. Le sexe et... les assiettes cassées !

Et aussi , le petit Julien...

Bon. Un bon souvenir tout de même...

 
 
Jai connu de vous - Georges Brassens .mp3